06 16 44 94 65

Thérapeutique Traditionnelle Chinoise

Pour rétablir la libre circulation de l’énergie, la Médecine Traditionnelle Chinoise
va s’appuyer sur 4 grands piliers

Acupuncture et moxibustion

Utilisation des aiguilles et des moxas

Tuina

Techniques manuelles de neutralisation des tensions musculaires

Pharmacopée

Usages des plantes et autres produits médicinaux

Qi Gong thérapeutique

Aide l’énergie régénératrice à circuler
Au cours de mon parcours, j’ai approfondis certains domaines … Psychologie Traditionnelle Chinoise, Diététique Traditionnelle Chinoise, Esthétique acupuncturale, Gynécologie et Andrologie Traditionnelle Chinoise, Cancérologie Traditionnelle Chinoise, Sophrologie analytique et Hypnose.

Acupuncture / Moxibustion

L’Acupuncture est l’usage des aiguilles sur des « points d’Acupuncture » choisis en fonction du principe de traitement, permettant d’accéder aux méridiens (à l’image d’un puit qui permet de contacter l’eau souterraine). Sont rôle est de capter l’énergie environnante pour la faire circuler dans le méridien, à la façon d’une antenne. L’usage dure en général le temps de la séance, ou prolongé comme en auriculothérapie où les aiguilles (ou graines) vont rester à demeure le temps du traitement.

La Moxibustion utilise des moxas, sorte de cigare d’armoise, dans le but de chauffer la zone ou l’aiguille.

Le Tuina

Le Tuina regroupe :

        • toutes les techniques manuelles : presser, tourner, pincer, pétrir,  frictionner, rouler, fléchir, étirer, vibrer, fouler, percuter, secouer, rouler ;
        • l’usage des ventouses : réchauffe, fait circuler le Qi et le sang, dissipe le froid, le froid-humidité, le vent. Elles sont donc antalgiques. 

Le but est de neutraliser des tensions musculaires et ainsi permettre à l’articulation de retrouver sa « normalité », c’est-à-dire sa mobilité et fonction initiale.

Pour ma part, je pratique une approche douce de neutralisation des tensions. Cela me permet de traiter à tout âge, du bébé au sénior.

La Pharmacopée

La Pharmacopée est l’usage des produits médicinaux (végétaux, minéraux, animaux). Les propriétés des produits sont multiples mais on peut les diviser en quatre catégories principales :

        • les 4 Qi : le froid, le frais, le tiède, le chaud ;
        • les 5 saveurs : le piquant, le sucré (fade), l’acide (âpre) et l’astringent, l’amer, le salé ;
        • les 4 mouvements : monter, descendre, flotter, sombrer ;
        • les tropismes (possèdent un effet thérapeutique sur certaines parties du corps) : Organes/Entrailles, méridiens, superficie/profondeur.

 

Les produits peuvent être utilisés frais, mais le plus souvent, ils sont préparés : réduire, sécher à feux doux, griller, frire, cuire au bain-marie, étuver, mijoter, préparer avec le feu, macérer, fermenter, imbiber, distiller, griller, blanchir, humidification, lévigation, carbonisation, bouillon rapide, griller à température élevée, laver, cuire à la vapeur, braiser et cuire par ébullition. Ces préparations ont pour rôle d’intensifier une action thérapeutique ou de neutraliser une toxicité. Elles ont parfois un ordre d’assemblage. Des adjuvants peuvent être rajoutés lors de la préparation : vinaigre, miel, jus de gingembre, vin, lait et sel.

L’action recherchée est de :

        • diminuer un excès (humidité, vent, chaleur, froid, aliments) ou apaiser (l’esprit) ;
        • remplir un vide (Qi, sang, Organes/Entrailles) ;
        • harmoniser et rétablir la fonction des Organes/Entrailles.

Les produits sont utilisés sous différentes formes : WAN (pilules), SAN(poudres), CAO (pommades et cataplasme), TANG (décoctions) ou  Autres (huiles, patchs).

Le Qi Gong Thérapeutique

Le Qi Gong thérapeutique demande au thérapeute un investissement physique et énergétique car il devient l’équivalent de l’aiguille en acupuncture. Il a l’avantage de suivre la remise en circulation du Qi « correct » dans les méridiens, l’évacuation du Qi « vicié », et le rétablissement des fonctions perturbées. Cette pratique est à la fois très douce et très puissante.